Analyses

Des analyses de la géopolitique énergétique mondiale

Bilans

Les grandes lignes des choix de mix énergétiques à travers le monde

Explications

Tous les chiffres, les faits importants pour bien comprendre

Les politiques énergétiques de l'Antarctique

Avant de parler de politiques énergétiques, il faut tout d’abord s’intéresser à la politique même qui régit l’Antarctique. Aujourd’hui, ce continent est considéré comme une zone de paix. En 1959, en pleine guerre froide, le traité sur l’Antarctique est signé afin qu’aucun Etat n’y installe de base militaire ou d’arme nucléaire. D’abord au nombre de douze, ils sont maintenant cinquante états à avoir rejoint ce traité.

 

De plus, ce dernier gèle les revendications que certains pays pourraient avoir sur les terres de l’Antarctique dont

  • L’Argentine
  • L’Australie
  • La France
  • La Grande-Bretagne
  • La Norvège
  • La Nouvelle-Zélande

En plus de cela, la Convention de Madrid de 1991 et le consensus d’interdiction de toute activité minière de 1998 font qu’il est interdit d’exploiter le sous-sol de l’Antarctique.

 

Un avenir politique incertain

 

Pourtant, ces traités sont manifestement en danger. L’appauvrissement des sols à travers le monde, et donc la hausse des prix des hydrocarbures (charbon, gaz et pétrole), transforme l’Antarctique en nouvel Eldorado. Les politiques des différents pays leur permettent d’accéder au territoire via des recherches et, par conséquent, de le contrôler. On retrouve dans cette course au contrôle les Etats-Unis et la Russie.

Les premiers allouent 330 millions de dollars par an à la recherche scientifique alors que la Russie a clairement expliqué vouloir renforcer son économie d’ici 2020 grâce au territoire du pôle sud. Et c’est avec un budget d’1,5 milliard d’euros qu’ils comptent y arriver.

 

Énergies renouvelables et Antarctique

 

S’il est un problème mondial qui menace d’affecter les milliards de vie sur Terre, c’est le problème du réchauffement climatique. Les énergies renouvelables peuvent être de véritable solution. En 2009, l’organisme privé belge « Fondation Polaire Internationale » a ouvert et fonctionne uniquement grâce aux énergies renouvelables : hydraulique, éolienne et solaire. Cette station dédiée à la science du climat, à la géologie et à la microbiologie est un exemple de réussite en ce qui concerne les énergies. Preuve en est que la nature peut nous fournir les énergies qui nous sont nécessaires sans avoir besoin de la piller. Pour en savoir plus sur ce sujet: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/l-antarctique-se-met-au-vert_741301.html

 

 

Un besoin de changement

 

Énergies renouvelables ou énergies fossiles, on voit s’affronter sur le sol de l’Antarctique différentes visions de l’énergie. Faut-il trouver un moyen de développer les premières ou plutôt d’extraire les secondes ? La fonte des glaces est un danger créé par le réchauffement climatique et le perpétuer afin d’exploiter les sous-sols des dites glaces ne serait-il pas une folie destructrice ? Les nouvelles énergies ont déjà fait leurs preuves alors pourquoi ne pas leur donner leur chance.

 

 

 

© 2017 jedd.fr All rights reserved.

 

Nous contacter