Analyses

Des analyses de la géopolitique énergétique mondiale

Bilans

Les grandes lignes des choix de mix énergétiques à travers le monde

Explications

Tous les chiffres, les faits importants pour bien comprendre

Les politiques énergétiques de l'Australie

Depuis l'effondrement des prix du charbon et du fer, la politique énergétique de l'Australie a été revue. Afin de relancer la croissance financière et économique du pays, en 2012, le gouvernement de Tony Abbott a établi un Livre Vert. Celui-ci a été pensé dans le but de renforcer la compétitivité en misant sur les atouts naturels exceptionnels du pays. La politique énergétique prévoit une ouverture à la concurrence, un accès plus facile aux ressources énergétiques pour les industries locales et un réseau d'approvisionnement en gaz plus développé.

 

Un rapport de l’EIA américaine -Energy Information Administration- mentionne que les énergies fossiles atteignent les 94% de la consommation d’énergie primaire. L'Australie est le 1er exportateur de charbon, dont elle est la 4ème réserve mondiale. En 2015, le charbon était utilisé par 63% de la production électrique australienne.

 

L'Australie est aussi le 2ème exportateur mondial de gaz naturel liquéfié. Vers les pays asiatiques, les exportations ont pratiquement triplé lors des dix dernières années. D'ici 2020, elles devraient encore augmenter, passer devant le Qatar et occuper le 1ère place mondiale. Des installations de liquéfaction sont en cours de construction ou planifiées par la politique énergétique.

 

Troisième producteur mondial d’uranium, soit 29% de la production mondiale, le pays n'a aucun réacteur nucléaire.

 

Concernant les énergies renouvelables, en 2015, l’hydroélectricité et l’énergie éolienne atteignaient chacune à peine 5% de la production électrique. A ce jour, la construction de fermes éoliennes est en progression et un système photovoltaïque équipe environ un million d'habitations. Cette production électrique devrait atteindre 20% d'ici 2020 selon la politique énergétique.

 

Le "tight gas" ou gaz étanche, similaire au schiste, représente un énorme potentiel. La production va de 300 à 400 000 milliards de pieds cubes de gaz.

Pour en savoir plus sur les sources d'énergie en Australie: https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_en_Australie

 

Cinq villes choisissent l'énergie positive

 

Walcha, Manilla, Tenterfield, Uralla et Bingara ont pour but de devenir des villes qualifiées de "Zero Net Energy Town". Les besoins des résidents doivent être couverts par les énergies renouvelables. Ces villes sont encouragées par Sidney, Melbourne, la Nouvelle-Galles du Sud, l’université de New England ainsi que 18 entreprises d’ingénierie spécialisées en énergies renouvelables.

 

Les populations semblent adhérer massivement. Il est prévu que ces constructions à énergie positive soient étendues à l’état et à l’Australie.

 

La Cop21 et les émissions de gaz à effet de serre

 

En 2015, l'Australie s'est engagée à réduire de 26% le CO2 d’ici 2030 par rapport à 2005. 63% des Australiens et les organisations environnementales ont jugé ce pourcentage insuffisant par rapport aux exportations de charbon, dont les émissions de gaz à effet de serre sont les plus élevées au monde par habitant. Le gouvernement est accusé de favoriser une énergie du siècle passé. Le plan d’action consiste donc à subventionner les agriculteurs et les entreprises volontaires pour la réduction des émissions de CO2 et de méthane mais 140 pollueurs, dont les centrales thermiques, ne sont pas concernés. Après la suppression de la taxe carbone en 2014, la politique énergétique a revu à la baisse la part d’énergies renouvelables d’ici 2020.

 

Membre du G20, l'Australie est la 12ème puissance économique mondiale et la 5ème pour le PIB par habitant (54 708 USD). Malgré la crise financière et des secteurs minier et énergétique ralentis, la croissance du pays, de 2,5 à 3%, est constante depuis 1991.

 

 

Politiques énergétiques des pays en Asie

 Défis et politiques énergétiques : revue des choix de mix énergétiques dans certains pays européens.

Politiques énergétiques de la chine

LIRE

Politiques énergétiques du japon

LIRE

politiques énergétiques de la corée

LIRE

 

© 2017 jedd.fr All rights reserved.

 

Nous contacter